L'équipe

Au gré des rencontres

Johanna Gallard
Artiste de cirque, danseuse de fil, auteure et interprète.

Dès son plus jeune âge elle se forme aux Arts du cirque à l’École Nationale du Cirque d’Annie FRATELLINI et Pierre ETAIX. Elle se spécialise dans le travail du fil de fer avec comme professeur Manolo Dos SANTOS. Elle est engagée pour plusieurs tournées avec le Cirque Joseph Bouglione de 1998 à 2001 dans les spectacles, « B... comme BEETHOVEN » mis en scène par Pierrot BIDON, « Le Songe d’une Nuit d’Eté », et « Le Voyage du Dieu Pan », mis en scène par Nehusa TOMASI. Elle collabore avec différentes compagnies, en théâtre, cirque et théâtre de rue. Elle a entre autres travaillé pour le Cirque du Grand Céleste, Ô Cirque, la Compagnie Volte-face et pour la Cie d’Adrienne Larue dans le Cirque de Robert (dont une partie en improvisations avec la contrebassiste Rosine Feferman et les vidéos de Pierre Giner). Elle a joué notamment pour l’émission « Rock’n roll circus sur Arte » et a été invitée au Festival « Namsadang Baudeogi » d’Anseong (Corée).
Elle obtient une bourse « Déclics-Jeunes » de la Fondation de France et un « Défi Jeune ». Elle est sélectionnée en 2002 pour la finale de « Jeunes Talents Cirque » avec la pièce « L’automne ». Elle s'engage alors résolument dans un travail de création plus personnel.

Alliant le travail acquis lors de ses expériences dans le cirque traditionnel à celui d’une expression et d’une écriture contemporaines, en 2004, elle commence à travailler un personnage qui vit sur le fil. Elle est pour son premier spectacle « Territoires inimaginaires », lauréate de l'aide à l'écriture et à la production de l'association Beaumarchais/SACD et de l’aide à l’écriture du Ministère de la Culture dans le cadre des « Dramaturgies non exclusivement textuelles ». Elle publie la partition du spectacle aux éditions l’Entretemps avec l’aide du Centre National du Livre et de Beaumarchais (collection Canevas, série scénogramme dirigée par Philippe Goudard). Elle crée de nombreux spectacles pour la Cie Au Fil du Vent et devient sociétaire de la Sacd.

En 2015, elle se tourne vers le travail du clown de théâtre et participe à la formation clown au Centre National des Arts du Cirque avec Cédric Paga, Paola Rizza, Adèll Nodé Langlois et Gilles Defacque. Dans la foulée, elle effectue une autre formation avec Adèll Nodé Langlois et plusieurs formations avec entre autres Vincent Rouche et Ana Maria Venegas. Elle participe en auditrice libre à deux masterclasses avec Catherine Germain et François Cervantès.
Elle est clowne dans le spectacle « Pieds à terre, la tête dans les étoiles » de la Cie Cirkakanavalka, avec Bernard Quental, créé au Haras de Rodez en juin 2016, et mettant en scène artistes de cirque et chevaux.
Depuis 2016 elle partage la scène avec une équipe de poules, interrogeant ainsi à travers ses créations partagées avec elles, les relations à ces êtres sensibles et à la nature qui nourrissent beaucoup son travail de clowne.


Adèll Nodé-langlois
Clowne, auteure, metteure en scène
.

Sa formation commence par la danse, puis le trapèze et le jeu d’acteur à l’Ecole Nationale de Cirque de Montréal (Canada). Elle co-fonde le cirque Pochéros en 1993, dont les spectacles ont été représentés entre 1994 et 2006, en France et à l'étranger (Suisse, Belgique, Rep. Tchèque, Cambodge, Australie). Elle travaille également comme trapéziste, avec la Cie Cahin-caha, le Cirque Plume et les Arts sauts.

Elle devient clowne en 2007 avec son solo "Antigone, monologue clownesque" joué dans de nombreux théâtres, en France et à l'étranger (Lisbonne, Helsinki). Elle crée, sous le nom de sa Cie Atelier 29, plusieurs spectacles en compagnie d'autres clowns ou musiciens : « Carnets d’une voleuse » en 2010, « La Fascination du Désastre » en 2013, « Un bruissement d’elle » en 2014. Elle est artiste associée au Manège de Reims, scène nationale, entre 2008 et 2014. Elle a donné des stages de clown à la Villette, à la Ferme du Buisson, au théâtre d’Auxerre, et en donne, depuis plusieurs années, au Samovar et au C.N.A.C de Chalons en Champagne.
En 2015, elle est clowne dans la tragédie "Projet Penthésilée" de Catherine Boskowitz (25 représentations au Théâtre des Quartiers d’Ivry). Elle travaille à la mise en scène et la direction clownesque avec plusieurs compagnies, la Cie Lunatic, la Cie Cahin-caha, la Cie Au fil du vent, le Cirque végétal.

« Travailler le clown c’est s’entraîner à bien rater les choses, à savourer le plaisir d’être celui qui a dégringolé en bas de l’échelle et qui n’a plus rien à perdre.
Les clowns nous parlent de notre humanité. Nos failles en disent long sur nous : Tout ce qu’on n’a pas su faire, tout ce qu’on n’a pas su devenir. Et pourtant la joie intense d’être là, ici et maintenant. De jubiler d’être vivant.
»
www.atelier29.org


Mayeul Loisel
Musicien et comédien.


 Il travaille en tant que musicien (Violon, Oud) et comédien (visuel, masque) avec différents groupes de musique et compagnies de Théâtre (de salle ou de rue). Sa musique est faite d’influence traditionnelle, Classique et Jazz depuis l’Inde à L’Egypte, de la Turquie à La Roumanie.  Il se passionne pour les musiques Tsiganes et musiques du monde qui traversent les frontières et mélangent les gens et les genres. Cette musique prend tout son sens et sa sensibilité au travers des ses compositions personnelles (L’EPICERIE quartet, KhAmSiN) qu’il met au service du théâtre visuel ("Hôtel des Hortensias"/THEATRE DES MONSTRES; "Avec Fraternité"/THEATRE ROUGE), du théâtre parlé ("En attendant le petit poucet"/CIE ECLAIRCIE) du conte, de la danse, du clown (Cie POCHEROS avec Adèll Nodé Langlois "Carnets d'une voleuse", de la jonglerie ("L'Air de Rien"/CIE MANIE avec Vincent Regnard et Laurent Renaudot "Diouke") et dernièrement au sein de la Cie Idéosphère: TOYS.
 En 1998, il décide de vivre de sa musique et s'installe à DIJON pendant 10 ans: Il y travaille la musique des balkans et la musique orientale ainsi que des compositions personnelles au sein d'ERFALE, SAALEK ORKESTAR, SAALEK SOUND SYSTEM et L'EPICERIE (Quartet).

En juillet 2010, il revient habiter en bretagne tout en continuant les différents projets autour du cirque: CIE POCHEROS, CIE MANIE.
 En Mars 2013, "KHAMSIN" voit le jour avec un violon à pavillon (Violon-trompette) accompagné de Vivien HAUTENAUVE au trombone et Nicolas BENESRAIS au soubassophone autour d'un repertoire traditionnel tsigane des balkans à la Turquie.
 En juin 2014, il rencontre la cie Idéosphere (Danse, musique, cirque et théâtre) et intégre l'équipe en tant que musicien et comédien sur la création "toys" qui sortira en février 2015.
A partir de décembre 2015, "BARAKA" fanfare funk, avec un oud et des cuivres, promulgue la chance en soi dans les rues et festivals.
En août 2016, il fonde sa propre compagnie sous le nom de  L'OISELLERIE en axant ses recherches sur des spectacles pluridisciplinaires alliant théâtre visuel et musique, ainsi qu'autour d'ateliers de pratiques artistiques, ou encore l'organisation d'un carnaval réunissant différents acteurs associatifs locaux, écoles et habitants.
 
Il s'est formé musicalement auprès de Nedim NALBANTOGLU : Etude du Violon (Musique Balkans et Tsigane Turque, rythmes composés à PARIS), de Christophe DACHARY : Violon Classique (CNR de Dijon), de Chantal GROUIN : Violon Classique, Ecole de Musique RENNES et de Omar BEN OMAR : Travail des modes Arabes. Il a suivi des stages auprès de Ravi PRASAD, Jean Patrick HELARD, Henri TOURNIER.
Il se forme au MASQUE (Sans parole) au sein du THEATRE ROUGE et en stage avec Mario GONZALEZ.


Les poules : Ariane, Saqui, Janis, Falkora, Mouche, Sélène, Kali et Lilith

Elles sont de race croisée, poule-soie, Hollandaise ou Araucana du Chili. Ce sont de remarquables équilibristes sur fil et des championnes à la course à l’escalier. Elles ont de fortes et belles personnalités. Ce sont des êtres très sensibles dotées de beaucoup de mémoire. Elles sont très joueuses et affectueuses, facétieuses aussi et elles aiment se montrer en public (pour info, elles sont immangeables et aiment gratouiller la terre et picorer une bonne partie de la journée).


Célia Larant, chargée de production-diffusion

« Comme beaucoup, elle a appris son métier en le faisant, en se confrontant aux rudesses et aux joies du milieu. Parce qu’il y a les rencontres artistiques, le sens, l’essence de promouvoir ce qui lui semble beau et juste.
Ce qu’elle préfère, dans l’accompagnement et la diffusion des spectacles, c’est de pouvoir travailler à la qualité des relations avec les compagnies qui lui font confiance, avec les programmateurs, les institutions partenaires, les écoles, les publics, les poules...
En 2008 elle a commencé à œuvrer auprès de compagnies de cirque toulousaines et auprès d’artistes sourds. Diffusion des spectacles, projets collectifs, projets de territoires, projets pédagogiques… (c’est certainement à ce moment-là qu’elle a développé le goût de la gourmandise et conforté sa passion pour les cafés liégeois)
Puis elle a expérimenté la programmation de spectacles ‘’jeune public’’ et de concerts au sein d’une Maison des Jeunes et de la Culture en Ariège. En 2018, c’est le besoin de légitimer ses expériences professionnelles avec l’obtention d’un diplôme, qui l’a poussée à suivre la licence professionnelle en Gestion de projets culturels à l’Université d’Albi.
En 2020, malgré les difficultés grandissantes que rencontre le monde de la culture, et notamment celui du spectacle vivant, c’est une nouvelle aventure qui s’offre à elle auprès de la Compagnie Au Fil du Vent, dont les spectacles et la philosophie font écho à sa propre gourmandise (heu…sensibilité !) ».

Hermine Lhôte, chargée d'administration

Dès ses études supérieures en commerce, elle porte un intérêt tout particulier pour le milieu associatif. Elle crée et gère le bureau des étudiants de son école ainsi qu’une association de production audiovisuelle.
Partie en voyage après ses études entre l’Asie du Sud-est et l’Australie, elle rentre en France avec l’envie de s’ancrer sur le territoire. Cette envie l’amène à co-créer un nouveau festival en Seine-et-Marne, le « Au Bon Coin » qui se veut transdisciplinaire et rassembleur. 
En 2015, à l’issue de la première édition du festival, elle suit une formation de production et d’administration de projets culturels à Paris. 
Dès lors, elle préside activement l’association Pas Trop Loing de la Seine qui porte, notamment, une saison autour des arts de la rue itinérantes, et une saison de spectacles chez les particuliers ainsi que le festival « Au Bon Coin » qui est maintenant un rendez-vous qui s’épanouit chaque année.
En 2018, elle co-fonde la compagnie « Place Manivelle » et co-construit « La Bistrote », un café itinérant associatif.
Ces expériences la conduisent à s’engager et à prendre de plus en plus de responsabilités dans le milieu associatif et culturel.
C’est donc en 2019 qu’elle rejoint le Théâtre de la Lune en tant qu’administratrice, chargée de production et de diffusion.



Et dans les précédentes créations...


Jean-Michel Deliers
Musicien, compositeur, expérimentateur de la matière sonore.


Se consacre à la musique ancienne du Moyen Âge et de la Renaissance, après s'être affirmé dans l'étude et la pratique des musiques traditionnelles du domaine français. Il y acquiert un goût tout particulier pour les musiques vivantes et commence dès lors à cultiver une curiosité insatiable pour la "matière sonore" qui va le mener, conjointement à sa pratique musicale délibérément orientée vers des instruments rares, à la facture instrumentale, la création musicale et sonore ainsi qu’à la prise de son pour lesquelles il obtient, entre autres, les Prix France Culture, France Inter et France Musique aux Concours "Chasseurs de Sons/Radio France", ainsi que deux premiers prix au "Concours International du Meilleur Enregistrement Sonore".

Co-fondateur des ensembles Alegria et in Cortezia, il participe à diverses expériences musicales avec "Musique de Joye", "Suonare e cantare", "L’arbre de Souvenance", etc. ou théâtrales avec Marc François, Jérôme Savary, Bruno et Tonia Sermonne, Philippe Penguy, etc. Il réalise en tant qu'interprète, compositeur ou réalisateur différents enregistrements phonographiques et radiophoniques. Il collabore depuis 1996 au Festival d’Avignon, à la plupart des spectacles mis en scène par Christian Rist au sein de la Compagnie Le Studio Classique/Le Voir-Dit. Il crée et monte de nombreuses musiques de films et de documentaires. Il est musicien et comédien dans notamment "As you like it" de William Shakespeare, mise en scène Marc François, "La Nuit des Rois et La mégère apprivoisée" de William Shakespeare, mise en scène Jérôme Savary au Théâtre National de Chaillot, "Les Poétiques – Alain Borer" par André Velter et Claude Guerre au Théâtre du Rond-Point.

Laurent Cussinet Comédien, mime.

Laurent commence son parcours à Lyon et sa région où il travaille pour différentes compagnies qui lui font notamment découvrir le clown de théâtre, les comédies musicales et le théâtre forum. Il part ensuite se former pendant deux ans à l’Ecole Jacques Lecoq à Paris, où il explore le mouvement. Il travaille ensuite pour Mad Cie en Bretagne où il co-écrit son premier spectacle. De retour à Paris en 2013, il écrit son premier One Man show et travaille pour différentes compagnies comme Au Fil du Vent dans le spectacle « L’île sans nom ».


Julien Nguyen Dinh Comédien, mime.

En 2006 aux ateliers du Théâtre des Quartiers d’Ivry, il rencontre la metteur en scène Yaël Bacry. Sous sa direction il interprètera pendant 3 saisons le rôle-titre de Peer Gynt, d’après Henrik Ibsen, et 2 pièces musicales écrites à partir des grands airs d'opéra de Mozart et Rossini. Il est cofondateur de la compagnie de théâtre burlesque « Entre les fourchettes » et coauteur de leur premier spectacle. Il suit le cours professionnel de l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq (promotion 2011-2013).
 

Veuillez tourner votre appareil.